Entreprises & Marchés  >  Entretiens  >  Sébastien Cromback (GoCardless) : “nous travaillons activement sur les opportunités ouvertes par la DSP2”

Sébastien Cromback (GoCardless) : “nous travaillons activement sur les opportunités ouvertes par la DSP2”



Le spécialiste britannique du prélèvement SEPA GoCardless va recruter un country manager et ouvrir un bureau en France dans les semaines à venir. Ambitions, spécificités du marché français, positionnement face à ses concurrents Slimpay, Stripe et Adyen, perspectives ouvertes par la DSP2… Sébastien Cromback, responsable du développement France, répond aux questions de mind Fintech.


Vous annoncez l’ouverture d’un bureau à Paris, alors que vous pilotiez depuis avril 2015 les activités françaises depuis le bureau londonien. Pourquoi ? Quelles ressources vont être attribuées ?

Le Brexit nous a poussés à accélérer sur les marchés extérieurs. La France est aujourd'hui le deuxième marché de GoCardless, avec 10 % du chiffre d’affaires environ. Cet indicateur a été multiplié par cinq dans le pays entre 2015 et 2016. Un country manager, responsable de la définition de la stratégie de développement en France, va être désigné dans les prochaines semaines puis les six personnes qui travaillaient sur les comptes français depuis le siège londonien seront rapatriées à Paris. Pour notre lieu d'implantation, nous pensons à un espace de coworking avec des sociétés qui ont le mêm

[1283 mots]
Vous avez déjà un compte ?
Connectez-vous
Créez un compte

Inscrivez-vous et bénéficiez d'une offre de découverte gratuite de 15 jours de mind Fintech

Créez un compte
Abonnez-vous

Souscrivez à une licence pour accéder à l'intégralité des contenus et supports mind Fintech

Abonnez-vous