Dataroom  >  Actualités  >  Les investisseurs ont plébiscité le segment des paiements en 2016

Les investisseurs ont plébiscité le segment des paiements en 2016



Selon les données de la banque d’affaires Financial Technology Partners, les paiements ont drainé 38% des investissements dans les fintechs en 2016.

Le segment des paiements a attiré le plus d’investissements en valeur absolue dans le secteur des fintechs, révèlent les données de la banque d’affaires Financial Technology Partners relayées par Let’s Talk Payments. Sur un total de 36 milliards de dollars de financements en 2016 (hors M&A), ce segment en a représenté 38%, soit 13,5 milliards de dollars. Suivent ensuite la banque et le crédit (9,3 milliards ou 26%), les marchés de capitaux et la gestion de fortune (4,7 milliards ou 19%), les solutions de gestion financière (4,1 milliards (ou 12%) et, avec 1,5 milliard de dollars (4%), l’assurance. Un montant encore faible en regard des anticipations des observateurs.

L’opération la plus importante dans ce domaine a été l’oeuvre du gestionnaire de demandes de prestation Sedgwick, avec une levée de 500 millions de dollars. Un montant qui la place en huitième position tous segments confondus, le haut du tableau étant occupé par Ant Financial (4,5 milliards de dollars), Meituan-Dianping (3,3 milliards) et Nets Holding (2,3 milliards). L’assureur en ligne chinois HeTai et de l’assureur de pair à pair américain Metromile ont également animé le segment de l’assurance. Dans une étude publiée en septembre 2016 sur les tendances de l’insurtech, Financial Technology Partners souligne que la technologie bouleverse le secteur de l’assurance dans quatre domaines : la distribution d’assurance, les ventes/marketing, les données et l’administration des contrats.