Entreprises & Marchés  >  Etudes de cas  >  Comment Fortia aide les banques dépositaires à automatiser leurs process

Comment Fortia aide les banques dépositaires à automatiser leurs process



BNP Paribas Securities and Services a investi 2,5 millions d’euros dans la start-up en janvier 2017, après l’avoir auditée pour déployer sa solution en Europe. Fortia recourt à des techniques de machine-learning pour automatiser les core process de la banque dépositaire… mais aussi, désormais, des banques de détail.

En janvier 2017, BNP Paribas Securities and Services a pris une participation minoritaire dans la regtech Fortia, dont le montant n’a alors pas été révélé. Selon nos informations, la banque a investi 2,5 millions d’euros dans la start-up pour 15% de son capital, soit une valorisation de 16,7 millions d’euros... 24 fois son chiffre d’affaires 2016 (700 000 euros) et 4 fois son chiffre d’affaires 2017 (4,1 millions d’euros). “Le plus important pour nous n’était pas l’investissement financier, mais le projet industriel, souligne Reda Bouakel, CEO. Lorsque BNP Paribas Securities and Services a investi, la banque n’était pas encore cliente mais elle avait audité nos systèmes pendant quatre mois pour valider un partenariat commercial. Outre l’investissement, BNPPSS nous a aidé à faire évoluer nos systèmes puis à commercialiser la solution auprès de ses propres clients, des sociétés de gestion de fonds. Nous en avons déjà signé trois, mais la liste de prospects est longue.”

Que pro

Il vous reste 1370 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Comment Fortia aide les banques dépositaires à automatiser leurs process