Services aux particuliers  >  Etudes de cas  >  Comment Payconiq, le Paylib du Bénélux, tente de populariser son application de paiement mobile

Comment Payconiq, le Paylib du Bénélux, tente de populariser son application de paiement mobile



L’application de paiement en magasin Payconiq, fondée par ING puis soutenue par plusieurs autres banques, se voit en leader du paiement mobile au Benelux puis plus largement en Europe.

Alors que la solution de paiement mobile des banques françaises Paylib peine à se faire une place sur le marché, une autre initiative bancaire tente de s’installer au Bénélux. L’application mobile Payconiq, lancée en Belgique, accélère son déploiement au Luxembourg et aux Pays-Bas. Mais son histoire a débuté à Amsterdam, au centre d’innovation d’ING, avec une équipe de cinq collaborateurs du groupe.

“Payconiq est une idée du directeur informatique d’ING Direct France de l’époque, qui était parti à Amsterdam. Cette idée a été incubée en interne pour être développée, raconte Benoît Legrand, chief innovation officer d’ING. Nous avons demandé aux entités d’ING si l’une d’entre elles était candidate pour investir dans le projet et la Belgique s’est portée volontaire. Nous avons donc lancé en 2015 un pilote à Louvain auprès de commerça

[1425 mots]
Vous avez déjà un compte ?
Connectez-vous
Créez un compte

Inscrivez-vous et bénéficiez d'une offre de découverte gratuite de 15 jours de mind Fintech

Créez un compte
Abonnez-vous

Souscrivez à une licence pour accéder à l'intégralité des contenus et supports mind Fintech

Abonnez-vous