Entreprises & Marchés  >  Entretiens  >  Michel Léger (Ingenico) : “Il faut transformer tous les objets connectés en moyens d’acceptation de paiements”

Michel Léger (Ingenico) : “Il faut transformer tous les objets connectés en moyens d’acceptation de paiements”



Responsable de l’innovation chez Ingenico, Michel Léger explique comment le groupe se recentre sur le développement de nouveaux axes de paiement après une vague d’acquisitions (Bambora, Techprocess, IECISA, SST, Airlink).


Comment voyez-vous l’évolution d’Ingenico d’ici cinq ans ?

Toujours sur le même créneau : l’acceptation du paiement sur tous les canaux, physiques, Internet ou mobiles et sur tous les cas d’usage qui mélangent ces canaux (achats sur Internet collectés en magasin, etc.). Cela p

Il vous reste 445 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Michel Léger (Ingenico) : “Il faut transformer tous les objets connectés en moyens d’acceptation de paiements”