Services aux particuliers  >  Entretiens  >  Benoît Legrand (ING) : "l’agrégateur de comptes Yolt, développé au Royaume-Uni, pourra servir aux autres pays du groupe"

Benoît Legrand (ING) : "l’agrégateur de comptes Yolt, développé au Royaume-Uni, pourra servir aux autres pays du groupe"



Benoît Legrand, responsable des partenariats avec les fintech pour le groupe ING et CEO du fonds corporate ING Ventures, revient sur des partenariats marquants mis en place par le groupe et sur sa stratégie de sélection.

Vous êtes depuis 2015 “Global Head of Fintech” d’ING et vous venez d’être nommé CEO du fonds de 300 millions d’euros créé pour investir dans des start-up. Quelles missions recouvre votre poste ?

Je supervise la mise en place de partenariats avec des fintech pour accélérer la transformation digitale du groupe, qu’il s’agisse de PoC, pilotes, contrats commerciaux ou investissements en equity. L’objectif est de garder un esprit pragmatique et de se mettre en retrait de l’arrogance réputée du secteur bancaire. Une dizaine de personnes travaillent avec moi, depuis Amsterdam.

D’abord, nous faisons du “scouting” de start-up. Nous avons développé une base d’environ 1 300 fintech avec qui nous avons déjà travaillé pour facilit

[1116 mots]
Vous avez déjà un compte ?
Connectez-vous
Créez un compte

Inscrivez-vous et bénéficiez d'une offre de découverte gratuite de 15 jours de mind Fintech

Créez un compte
Abonnez-vous

Souscrivez à une licence pour accéder à l'intégralité des contenus et supports mind Fintech

Abonnez-vous