Services aux particuliers  >  Etudes de cas  >  Comment PayTop a opéré son virage vers le BtoB

Comment PayTop a opéré son virage vers le BtoB



La start-up de Truffle Capital, qui n’a pas réussi à trouver son marché en BtoC, opère déjà plusieurs programmes de cartes en marque blanche pour des banques.


Confrontées à des coûts d’acquisition trop élevés ou à des marchés encore trop peu matures, nombreuses sont les fintech BtoC qui ont opéré un virage vers le BtoB, en profitant de la volonté de plus en plus forte des institutions financières d’innover. C’est le cas du français PayTop, spécialisé dans les transferts à l’international, la livraison de devises et les cartes multidevises.

PayTop a été créé par la société de capital-risque Truffle Capital en 2012 suite à la reprise de la start-up Sencillo, fondée en 2005 et spécialisée dans les transferts d’argent. Truffle investit alors 2,1 millions d’euros dans le projet et place en 2013 Minh Q. Tran (alors venture partner de Truffle Capital) au poste de directeur général. Fin 2013, PayTop emploie 17 personnes et revendique 12,5 millions d'euros de flux générés depuis sa création. Fin 2014, Truffle investit 3,3 millions d’euros supplémentair

[1413 mots]
Vous avez déjà un compte ?
Connectez-vous
Créez un compte

Inscrivez-vous et bénéficiez d'une offre de découverte gratuite de 15 jours de mind Fintech

Créez un compte
Abonnez-vous

Souscrivez à une licence pour accéder à l'intégralité des contenus et supports mind Fintech

Abonnez-vous