Services aux particuliers  >  Confidentiels  >  Le projet Hush en péril après son ICO ratée

Le projet Hush en péril après son ICO ratée



L’ICO de Hush, destinée à lever 15 à 20 millions d’euros, a largement raté son objectif. Chaineum et Kramer Levin, qui ont travaillé sur l’opération, n’ont pas été payés et restent sans nouvelles du fondateur, Eric Charpentier.

Le projet de néo-banque communautaire Hush, porté par l’ex-patron de Morning Éric Charpentier, prend l’eau. L’ICO initialement destinée à lever 15 à 20 millions de dollars, plusieurs fois reportée et finalement bouclée en avril dernier, n’a permis de lever que 540 000 euros et 245 ethers (soit environ 47 000 euros selon le cours actuel) lors de sa pré-ICO, selon un post Medium supprimé depuis par Hush. La seconde phase, du 2 mai au 10 juin, n'aurait permis que de lever quelques ethers supplémentaires.

Par ailleurs, le volet en euros annoncé n'étant pas inscrit sur la blockchain, il n'est pas vérifiable et selon nos informations, les 540 000 euros correspond

[1113 mots]
Vous avez déjà un compte ?
Connectez-vous
Créez un compte

Inscrivez-vous et bénéficiez d'une offre de découverte gratuite de 15 jours de mind Fintech

Créez un compte
Abonnez-vous

Souscrivez à une licence pour accéder à l'intégralité des contenus et supports mind Fintech

Abonnez-vous