Entreprises & Marchés  >  Etudes de cas  >  Comment l’EEA aide les entreprises à déployer des applications Ethereum

Comment l’EEA aide les entreprises à déployer des applications Ethereum



Créée en 2017, l’Enterprise Ethereum Alliance réunit désormais 450 entreprises de secteurs et de tailles variés. Décryptage du fonctionnement d’un consortium dédié à l’utilisation du protocole blockchain Ethereum dans le secteur privé.

L’Enterprise Ethereum Alliance (EEA) a été fondée en janvier 2017 par 30 sociétés, dont JPMorgan, Accenture, Microsoft, Intel, Santander ou encore Credit Suisse. Objectif affiché : “développer des standards technologiques et faciliter l’utilisation du protocole Blockchain Ethereum dans le secteur privé”. A la différence d’autres consortiums blockchain, l’EEA vise l’ensemble des secteurs corporate. Un an et demi après sa création, l’EEA revendique 450 membres à travers le monde. Ces acteurs de toutes tailles appartiennent à divers secteurs industriels. Mais quelles sont les réalisations de ce consortium géant ?

Contrairement à l’écrasante majorité des consortiums blockchain, l’EEA est une organisation à but non lucratif qui ne mise pas sur la création de cas d’usage ou d’applications. “Le but est de permettre à plusieurs entreprises d’échanger sur la manière dont elles utilisent Ethereum dans un cadre privé ou même dans un cadre public”, décrit Jérôme de Tychey, président de l’association Asseth, qui a rejoint l’EEA deux mois après l’annonce de sa création. Avec un premier enjeu : définir les besoins des membres liés à Ethereum. Les discussions portent à la fois sur le niveau applicatif et sur le logiciel client, c’est à dire le logiciel qui envoie les demandes à la Blockchain Ethereum. “Nous nous demandons comment configurer le client et l’infrastructure sur l’application décentralis&e

[2035 mots]
Vous avez déjà un compte ?
Connectez-vous
Créez un compte

Inscrivez-vous et bénéficiez d'une offre de découverte gratuite de 15 jours de mind Fintech

Créez un compte
Abonnez-vous

Souscrivez à une licence pour accéder à l'intégralité des contenus et supports mind Fintech

Abonnez-vous