Entreprises & Marchés  >  Dossiers  >  Fintech islamiques : un marché conséquent, mais des obstacles au développement

Fintech islamiques : un marché conséquent, mais des obstacles au développement



Le marché des fintech islamiques en est encore à ses prémices, mais recèle de nombreuses opportunités de croissance. La clientèle potentielle, de particuliers comme d'institutionnels, est importante, l'appétence pour des services financiers participatifs est significative et les acteurs commencent à se structurer. Restent désormais à surmonter les obstacles liés au manque de financement et à la réglementation.

Les fintech commencent à percer dans le secteur de la finance islamique. Elles se conforment donc à la charia, excluant les produits basés sur un taux d’intérêt fixe et prédéterminé (Riba), l’incertitude ou la spéculation, tout comme les secteurs liés à l’alcool, au tabac, aux paris, etc. “Il y a aujourd’hui une centaine de fintechs charia-compatibles dans le monde. 70% de ces sociétés opèrent dans la fourniture de services financiers (transfert d’argent, paiement, crowdfunding, etc.) et 30% dans le domaine de l’infrastructure technologique (incubateurs, robotique, systèmes IT). Plus de 45% de ces sociétés sont situées en Asie, 23% au Moyen Orient et Afrique, 24% en Europe et le reste aux Etats-Unis”, explique Mohamed Damak, responsable monde finance islamique chez S&P Global Ratings.

Selon IFN Fintech, à fin 2017, la Malaisie comptait le plus de fintechs islamiques (21), devant le Royaume-Uni (18), l’Indonésie (15) et les les Etats-Unis (14). De nombreuses fintech islamiques s’implantent en effet en Europe ou en Amérique du Nord pour cibler les populations musulmanes sur place (les immigrés turcs allemands pour Insha, les musulmans résidant en Europe et cherchant une alternative "responsable" à la banque traditionnelle pour MoneeMint).

[1829 mots]
Vous avez déjà un compte ?
Connectez-vous
Créez un compte

Inscrivez-vous et bénéficiez d'une offre de découverte gratuite de 15 jours de mind Fintech

Créez un compte
Abonnez-vous

Souscrivez à une licence pour accéder à l'intégralité des contenus et supports mind Fintech

Abonnez-vous