Entreprises & Marchés  >  Entretiens  >  Sajida Zouarhi (ConsenSys) : “Le protocole blockchain Hellhound permet de faire des calculs sur des données chiffrées”

Sajida Zouarhi (ConsenSys) : “Le protocole blockchain Hellhound permet de faire des calculs sur des données chiffrées”



Salariée du start-up studio ConsenSys depuis la création du bureau parisien, Sajida Zouarhi a récemment pris la tête du projet Hellhound. L’architecte blockchain a aussi cofondé un think tank dédié aux applications de la technologie de registre distribué dans la santé.


Vous avez pris la tête du développement technique du spoke Linnia au sein du start-up studio ConsenSys en 2017. Pouvez-vous nous le décrire ?

Au cours de mes études, j’ai commencé à me spécialiser sur le secteur de la santé puis j’ai obtenu mon diplôme d’ingénieur en 2014 (ECE, ndlr). J’ai travaillé trois ans chez Orange Labs où j’y ai notamment découvert la blockchain. En octobre 2017, j’ai commencé à travailler pour ConsenSys sur le projet Linnia, qui avait pour but de redonner le pouvoir aux utilisateurs sur la façon dont sont gérées les données par des tiers. J’ai pris la direction de la partie ingénierie du système. Le but était au départ de collecter les données longitudinales issues d’applications ou objets connectés, auxquelles les hôpita

Il vous reste 1214 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Sajida Zouarhi (ConsenSys) : “Le protocole blockchain Hellhound permet de faire des calculs sur des données chiffrées”