Services aux particuliers  >  Dossiers  >  Quelles performances pour les applications mobiles des banques en ligne et des néobanques au deuxième semestre 2018 ?

Quelles performances pour les applications mobiles des banques en ligne et des néobanques au deuxième semestre 2018 ?



Les applications mobiles sont devenues un outil essentiel dans la stratégie des banques traditionnelles pour faire face à la concurrence des néobanques. mind Fintech a étudié les performances de 10 applications Android de banques en ligne et de néobanques au cours du dernier semestre 2018 grâce à l’outil Active Insights de notre partenaire Ogury. Orange Bank est déjà l’application qui est installée sur le plus grand nombre de terminaux. Celles de Revolut et N26, quoique plus loin, ont beaucoup progressé.

 

Les banques en ligne et les néobanques ont fait des applications mobiles l’un de leurs axes forts de différenciation avec les banques traditionnelles. Selon une étude de mind Fintech de novembre 2018, elles y proposent par exemple davantage de fonctionnalités (ajout d’un bénéficiaire pour un virement, modification des plafonds, virement permanents et internationaux…) que les acteurs historiques (lire le comparatif complet sur notre site).

Comment ces atouts se traduisent-ils dans l’usage de ces applications par les clients de ces banques mobiles ? Pour s’en faire une idée, mind Fintech a utilisé l’outil de mesure Active Insights développé par Ogury

Il vous reste 993 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Quelles performances pour les applications mobiles des banques en ligne et des néobanques au deuxième semestre 2018 ?