Entreprises & Marchés  >  Entretiens  >  Alexandre Louisy (Upflow) : “Hormis le soutien du start-up studio eFounders, nous avons levé un million d’euros”

Alexandre Louisy (Upflow) : “Hormis le soutien du start-up studio eFounders, nous avons levé un million d’euros”



eFounders prépare le lancement de Swan, une fintech de Banking-as-a-Service. Il ne s’agit pas de la première incursion du start-up studio sur ce terrain. La solution de gestion de factures impayées Upflow, active depuis septembre 2018, développe une plateforme de paiement pour les entreprises BtoB. Son CEO Alexandre Louisy détaille le modèle de la société et ses ambitions.


Quelle est l’ambition d’Upflow ?

Notre objectif à terme est de créer la plateforme de paiement de référence des entreprises BtoB, de la même manière que Stripe gère les paiements en ligne pour des sociétés BtoC ou GoCardless le prélèvement. Actuellement, les entreprises BtoB (du plombier au cabinet de conseil, en passant par un traiteur ou une agence de design) se font payer sur leur compte bancaire par virement. Le rapprochement est réalisé manuellement et les relances de paiement se font de manière anarchique.

Upflow est composé de deux briques : une brique de solution SaaS et une brique de paiement. La brique SaaS est une plateforme simple qui permet de déposer les factures et d’organiser le workflow des relances, d’analytics… Premier avantage : l’entreprise a davantage de visibilité sur son poste client et sait en temps réel combien a été encaissé réellement. Ces données sont accessibles pour tous les opérationnels, pas seulement pour le directeur financier, et les aident à mieux gérer le business. Mais la plateforme permet aussi d’améliorer les relances des impayés

Il vous reste 1717 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Alexandre Louisy (Upflow) : “Hormis le soutien du start-up studio eFounders, nous avons levé un million d’euros”