Services aux particuliers  >  Dossiers  >  Comment les fintech américaines deviennent des mastodontes de la finance

Comment les fintech américaines deviennent des mastodontes de la finance



Les fintech américaines spécialisées s’horizontalisent en s’attaquant progressivement à de nouveaux créneaux : des prêts au processing de paiements ou aux comptes courants, des terminaux de paiement au financement des entreprises ou au paiement mobile… L’écosystème se concentre autour de géants de plus en plus généralistes.

 

La majorité des fintech européennes se construisent en se spécialisant sur un créneau : plateforme de prêt, néo-banque, robo-advisor… Aux Etats-Unis, une tendance contraire émerge depuis quelques années. Des fintech extrêmement spécialisées remontent ou descendent sur la chaîne de valeurs ou bien s’attaquent à de nouveaux créneaux annexes, de manière horizontale, en créant de nouveaux services. Sont en train d’émerger des énormes fintech plus généralistes, qui se concurrencent toutes les unes les autres sur chacun des segments.

Square : du mPOS au financement d’entreprises et paiement P2P

Square en est l’un des exemples les plus complets. La société a été fondée en 2009 à San Francisco. Son premier produit, le Square Reader, était un mPOS, un device hardware pouvant se connecter à un smartphone pour lui permettre d’accepter les paiements cartes. Dix ans et une entrée en Bourse plus tard, Square a sorti plusieurs modèles de mPOS puis, en 2017, un système de POS standalone (Square Register). En octobre 2018, Square a également lancé un terminal de paiement dédié aux petites entreprises, alternative aux TPE tradition

Il vous reste 1681 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Comment les fintech américaines deviennent des mastodontes de la finance