Services aux particuliers  >  Entretiens  >  Didier Ardouin (max) : "nous allons intégrer une offre de cashback à la carte max en 2018"

Didier Ardouin (max) : "nous allons intégrer une offre de cashback à la carte max en 2018"



Didier Ardouin, directeur général de max, l’application-assistant personnel de Crédit Mutuel Arkéa, décrypte le modèle économique de la filiale et sa stratégie de différenciation dans un secteur ultra-concurrentiel.

Pouvez-vous revenir sur la création de max et sur le calendrier de son lancement, puisque le service est encore en phase de bêta test ?

À la demande de Ronan Le Moal, et en tant que DG d’une fédération de Crédit Mutuel Arkéa,  j’ai réfléchi sur un nouveau modèle qui concilierait le meilleur de l’humain et du digital. En 2016, j’ai constitué une équipe projet de cinq personnes. Un an et demi après, max a reçu son agrément d’établissement de paiement le 15 septembre 2017 et a été lancé dans la foulée. Plusieurs milliers de clients se sont inscrits et nous les ajoutons progressivement. L’ouverture grand public est prévue pour début novembre.

Aujourd’hui, max propose à ses clients l’agrégation de leurs comptes bancaires ainsi que des services de conciergerie et de recommandation. Quand seront intégrés le compte de paiement et la carte Mastercard agrégatrice ?

Ils seront proposés à partir du 11 décembre.

Le service est 100% gratuit pour le client, paiements et retraits dans un DAB à l’étranger compris. La quasi-totalité des néo-banques ont fini par fixer des plafonds au-delà desquels ces opérations deviennent payantes car elles leur coûtaient bien trop cher. Ne craignez-vous pas de devoir faire marche arrière, comme N26 et

[1807 mots]
Vous avez déjà un compte ?
Connectez-vous
Créez un compte

Inscrivez-vous et bénéficiez d'une offre de découverte gratuite de 15 jours de mind Fintech

Créez un compte
Abonnez-vous

Souscrivez à une licence pour accéder à l'intégralité des contenus et supports mind Fintech

Abonnez-vous