Services aux particuliers  >  Etudes de cas  >  Pourquoi BNP Paribas, Banque Edel et Famoco ont misé sur Alipay

Pourquoi BNP Paribas, Banque Edel et Famoco ont misé sur Alipay



Le wallet Alipay s’est lancé en France en octobre 2016 avec une poignée de partenaires. Pour les acteurs hexagonaux, l’objectif est double : se positionner comme partenaires privilégiés des futurs entrants chinois, mais aussi être prêt en cas de lancement d'Alipay pour les clients français

Depuis octobre 2016, Alipay est disponible dans quelques commerces français pour les touristes chinois de passage dans l’Hexagone. Mais seules quelques banques et fabricants de terminaux de paiement ont la possibilité de proposer cette solution de paiement à leurs clients commerçants. Deux couples se sont alliés à Alipay : d’abord, dès octobre 2016, la filiale du groupe Leclerc Banque Edel avec Famoco, pour les terminaux de paiement. Ensuite, en décembre de la même année, BNP Paribas et Ingenico.

Tous ont dû effectuer un développement spécifique. Car Alipay ne fonctionne pas comme le wallet Apple Pay. Chez Apple, le numéro de carte bancaire est dématérialisé dans le wallet mais le paiement s’apparente à un règlement traditionnel par carte pour les schemes et pour les banques. Avec Alipay, le client doit montrer un QR code sur son mobile, lu au niveau de la caisse du marchand puis envoyé à la solution de paiement du terminal. La demande d’autorisation est ensuite transmise au centre d’Alipay puis une banque partenaire locale est char

[1486 mots]
Vous avez déjà un compte ?
Connectez-vous
Créez un compte

Inscrivez-vous et bénéficiez d'une offre de découverte gratuite de 15 jours de mind Fintech

Créez un compte
Abonnez-vous

Souscrivez à une licence pour accéder à l'intégralité des contenus et supports mind Fintech

Abonnez-vous

Lire aussi