Entreprises & Marchés  >  Dossiers  >  Pourquoi les STO ouvrent la voie à la tokenisation des actifs financiers

Pourquoi les STO ouvrent la voie à la tokenisation des actifs financiers



Depuis plusieurs mois, les security token offerings (STO) prennent de l'ampleur en offrant un mode de financement plus complexe mais aussi plus protecteur pour l'investisseur. Passage en revue de ce mécanisme et des récentes initiatives.

Le mouvement des ICOs, qui avait atteint son apogée début 2018, continue de perdre en intensité. Au premier trimestre 2019, ICObench a recensé 328 opérations (dont 221 n'ont pas levé de fonds) pour un montant total de 902 millions de dollars. Cela se compare à 585 opérations (dont 378 infructueuses) au quatrième trimestre 2018, pour un total de 1,4 milliard de dollars. Au premier trimestre 2018, 581 ICOs avaient permis de lever 6,5 milliards de dollars.

Pour rappel, les initial coin offerings (ICOs ou émissions de jetons) sont définies par l'Autorité des marchés financiers (AMF) comme des "levées de fonds, effectuées à travers une technologie de registre distribué qui donnent lieu à une émission de jetons ("tokens"), ceux-ci pou

Il vous reste 1186 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Pourquoi les STO ouvrent la voie à la tokenisation des actifs financiers