Entreprises & Marchés  >  Entretiens  >  Dr Carolin Gabor : “Finleap a lancé 16 sociétés depuis sa création en 2014”

Dr Carolin Gabor : “Finleap a lancé 16 sociétés depuis sa création en 2014”



Finleap, start-up studio allemand créé en 2014 et soutenu par le géant chinois Ping An, a notamment donné le jour à SolarisBank, Clark ou Finreach. Dr Carolin Gabor, Chief Commercial Officer, décrypte la stratégie du start-up studio, de la conception des idées à la création d’une entreprise, en passant par la répartition du capital, la recherche d’investisseurs externes et le business model.


Pouvez-vous nous rappeler les débuts de Finleap ?

Finleap a été créé en 2014 par Hitfox Group, société berlinoise déjà à l’origine d’un start-up studio dédié à l’adtech, et Ramin Niroumand, CEO [Il avait été précédemment responsable innovation chez DKB Deutsche Kreditbank AG, ndlr]. Au début, Finleap a été financé par HitFox et quelques business angels. [Le montant n’a pas été communiqué, ndlr].

Finleap emploie aujourd’hui 90 collaborateurs à Berlin et Milan et est au capital de 14 sociétés - au départ, Finleap est toujours l’investisseur majoritaire, puis, au cours du temps, nous ouvrons le capital à d’autres investisseurs.

Comment naissent les start-up de Finleap ? Est-ce que des fondateurs se présentent avec des idées ou bien est-ce que les idées émergent chez Finleap avant d’aller recruter des dirigeants ?

En général, il s’agit plutôt de la seconde option : nous créons un projet au sein de Finleap, pas en nous enfermant dans une salle en workshop mais parce que l’on connaît très bien le marché et qu’on a un large réseau. Nous avons donc une idée des problèmes rencontrés par les entreprises, notamment par l’une de nos sociétés. Par exemple, l’idée de créer la plateforme de Banking-as-a-Service SolarisBank nous est venue car nous n’avons pas réussi à trouver le bon service en marque blanche pour nos fintech à l’époque. Nous avons donc décidé de créer une banque pour les fintech. Ce n’est qu’ensuite que nous nous sommes rendus compte que Solarisbank ne vend pas seulement ses licences et produits aux fintech mais aussi à des institutions plus

Il vous reste 2545 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Dr Carolin Gabor : “Finleap a lancé 16 sociétés depuis sa création en 2014”