Services aux particuliers  >  Dossiers  >  Comment le paiement fractionné est en train de se démocratiser

Comment le paiement fractionné est en train de se démocratiser



Auparavant réservé aux plus grosses enseignes, le paiement fractionné est en cours de démocratisation. Intégré dans des parcours clients de plus en plus fluides, déployé rapidement via des PSPs, il séduit des commerçants plus petits et arrive aussi en magasin. Des offres de crédits plus longs viennent également se greffer au paiement en trois ou quatre fois.

Proposé par Banque Casino, Oney ou encore Cofidis, le paiement fractionné consiste en un paiement carte en trois ou quatre fois et permet d’augmenter le taux de conversion et le panier moyen des commerçants. Le marché a émergé à la fin des années 2000. Oney a lancé en 2008 ses premiers produits de paiement fractionné, pour des achats de 40 à 6 000 euros. Ils sont aujourd'hui proposés chez plus de 400 partenaires, dans le high tech (Boulanger, Samsung, Devialet), la mode (Vente-privée, Showroom-privé, Camaieu), le sport (Intersport, Decathlon), la santé (Atol, Afflelou) et le voyage (Air Caraïbes, Thomas Cook, LastMinute).... “C’est un déclencheur d’achat pour 72% des clients, selon les études que nous avons réalisées auprès de nos clients”,  assure Corinne Hochart, CEO de Oney France. La société revendique un NPS (Net Promoter Score, outil de mesure de la satisfaction client) à 79%, en progression continue. Chez certains commerçants, le taux de pénétration de la solution de paiement fractionné dépasse les 40%, ajoute la CEO.

Banque Casino, de son côté, a développé une première offre de paiement en trois fois en 2013 pour Cdiscount. “Le cahier des charges réclamait que le service soit extrêmement simple en termes d’expérience client, avec un parcours quasiment en un clic, se souvient Marc Lanvin, directeur général adjoint. Cela a tellement bien fonctionné que nous avons été

Il vous reste 2194 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Comment le paiement fractionné est en train de se démocratiser