Services aux particuliers  >  Etudes de cas  >  La Fabrique by CA : comment le Crédit Agricole apprend à industrialiser la création de start-up

La Fabrique by CA : comment le Crédit Agricole apprend à industrialiser la création de start-up



La Fabrique by CA, start-up studio du Crédit Agricole, a été lancée en janvier 2018. Objectif : “utiliser toutes les ressources du groupe pour créer et développer de nouvelles entreprises”. Un an et demi après le lancement, l’entité a vu naître quatre projets. Premier bilan.

 

La Fabrique by CA est opérationnelle depuis l’été 2018, indique Anaïs Desmoulins, COO, ancienne consultante spécialisée en transformation numérique chez Capgemini Consulting, partie pour lancer le projet avec Laurent Darmon, ex-directeur du digital chez Crédit Agricole SA. Les deux dirigeants de la nouvelle entité se sont donné pour objectif de développer des services “utiles pour les clients du Crédit Agricole, mais pas seulement”, nous assurait Laurent Darmon, CEO de La Fabrique, en juin 2018.

Et pour y parvenir, l’entité s’est attelée à développer deux savoir-faire : d’abord, la construction de solutions et start-up et leur industrialisation. Ensuite, la création d’une hybridation avec le Crédit Agricole : “ce que l’on développe doit être distribué dans le groupe ou s’appuyer sur sa puissance en mobilisant ses ressources, afin que le taux d’échec des projets soit moins élevé que celui du marché des start-up”, commente Anaïs Desmoulins. Son pari : réussir à “industrialiser l

Il vous reste 1545 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
La Fabrique by CA : comment le Crédit Agricole apprend à industrialiser la création de start-up