Entreprises & Marchés  >  Entretiens  >  Sophie Guibaud (Open Payd) : “Face à l’open banking, les banques restent dans une logique de conformité plutôt que d’opportunités”

Sophie Guibaud (Open Payd) : “Face à l’open banking, les banques restent dans une logique de conformité plutôt que d’opportunités”



À l’occasion du Fin&Tech Summit qui s'est tenu les 8 et 9 octobre à Bordeaux, mind Fintech a rencontré Sophie Guibaud, ancienne directrice Europe de Fidor devenue directrice de la croissance d’Open Payd. Cette spécialiste des néobanques et autres fintech est revenue sur les raisons qui freinent la collaboration de ces dernières avec des institutions plus traditionnelles.


Comment considérez-vous les banques françaises sur le plan de l’open banking ? 

Elles ont un problème d’état d’esprit qui fait qu’elles ne sont pas prêtes. Les banques françaises manquent visiblement d’APIs prêtes à fonctionner, leur “legacy systems” sont très encombrants, leur culture n’a pas changé ; elles restent dans une logique de conformité plutôt que d’opportunités. 

En quoi est-ce un problème ? 

Vu la prolifération des fintech, l’open banking devrait déjà

Il vous reste 728 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Sophie Guibaud (Open Payd) : “Face à l’open banking, les banques restent dans une logique de conformité plutôt que d’opportunités”