Services aux particuliers  >  Entretiens  >  Xavier Starkloff (Joko) : “Le cashback doit être un produit indépendant des applications bancaires”

Xavier Starkloff (Joko) : “Le cashback doit être un produit indépendant des applications bancaires”



L’application de cashback Joko, lancée en 2019, propose un système de récompenses classique en ligne avec affiliation et extension de navigateur. Par contre, la start-up agrège les comptes dans le cadre de la DSP2 pour un programme de récompenses en magasin sans coutures et simplifié. Elle revendique 200 000 utilisateurs, dont 100 000 actifs. Son CEO Xavier Starkloff détaille ses ambitions à mind Fintech.


Pouvez-vous nous présenter le fonctionnement de l’application Joko, lancée en bêta mi-2018 puis publiquement au printemps 2019, et son parcours client ?

L’utilisateur télécharge l’application puis agrège sa ou ses banques via l’interface sécurisée de Budget Insight. Il peut ensuite gagner des points Joko grâce à ses achats chez nos commerçants partenaires. Concrètement, il commence par choisir cinq enseignes, parmi une cinquantaine,  auprès desquelles il obtient systématiquement des récompenses lorsqu’il paye en magasin avec les cartes des comptes agrégés – si les clients pouvaient gagner des points partout et tout le temps, cela n’aurait pas d’intérêt pour les commerçants. En procédant de cette façon, cela le pousse à aller davantage dans ces cinq enseignes. Le client peut changer l’une de ses cinq enseignes préfér&eacut

Il vous reste 1304 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Xavier Starkloff (Joko) : “Le cashback doit être un produit indépendant des applications bancaires”