Entreprises & Marchés  >  Entretiens  >  Marius Jurgilas (Banque de Lituanie) : "Nous avons triplé les effectifs assignés à la gestion des risques"

Marius Jurgilas (Banque de Lituanie) : "Nous avons triplé les effectifs assignés à la gestion des risques"



Profitant de la perspective du Brexit, la Lituanie a accordé 32 licences à des fintech en 2019. Le pays balte ambitionne de devenir le premier pôle d’attraction européen dans ce domaine. En marge de la conférence Fintech Inn organisée à Vilnius fin novembre, Marius Jurgilas, membre du conseil de la Banque de Lituanie, a décrypté pour mind Fintech les mesures règlementaires mises en place pour séduire les start-up et renforcer la prévention des risques.



Pourquoi la Lituanie a-t-elle fait des fintech une priorité ? 

Contrairement aux autres pays de l’Union Européenne qui souffrent d’une saturation de leur marché financier, nous possédons un système très concentré avec quelques banques performantes et rentables. En tant que banque centrale, nous devrions être contents mais les consommateurs ne le sont pas. Les Lituaniens voient que beaucoup de transactions bancaires sont gratuites au Royaume-Uni mais pas chez eux. Les banques nordiques qui opèrent en Lituanie développent de nombreuses applications et solutions dans leurs pays d’origine mais ces innovations ne parviennent pas jusqu’ici. Notre réponse, ce sont les fintech. En faisant entrer de nouveaux acteurs sur le marché nous stimulons la

Il vous reste 1105 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Marius Jurgilas (Banque de Lituanie) : "Nous avons triplé les effectifs assignés à la gestion des risques"