Entreprises & Marchés  >  Entretiens  >  Oliver Prill (Tide) : “Nous voulons être la banque de 8% des entreprises britanniques d’ici 2023”

Oliver Prill (Tide) : “Nous voulons être la banque de 8% des entreprises britanniques d’ici 2023”



Lancée en 2016 au Royaume-Uni, la néobanque pour les pros Tide possède désormais 2,4% du marché des entreprises dans le pays. mind Fintech a rencontré Oliver Prill, nommé en août 2018 à la tête de la start-up, à l’occasion du Paris Fintech Forum.



Combien comptez-vous de clients et quelle est votre cible ?

Tide compte près de 140 000 entreprises clientes au Royaume-Uni [Son plus gros concurrent Starling en revendique plus de 100 000, ndlr]. Nous ciblons les sociétés qui n’ont pas encore de structure financière formalisée. En moyenne, nos clients comptent deux collaborateurs, dont le fondateur. Et notre mission est de gérer pour eux les aspects financiers qui leur prennent du temps, afin de les laisser se concentrer sur le développement de leur activité. La grande majorité sont des magasins ou des restaurants, mais aussi des personnes travaillant dans la “gig economy”, comme les chauffeurs Uber, ou encore des consultants IT, des petits cabinets d’avocats, de

Il vous reste 1169 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Oliver Prill (Tide) : “Nous voulons être la banque de 8% des entreprises britanniques d’ici 2023”