Entreprises & Marchés  >  Entretiens  >  Bart Leurs (Rabobank) : “Nous visons la migration de 80% de nos applications vers le cloud pour 2025”

Bart Leurs (Rabobank) : “Nous visons la migration de 80% de nos applications vers le cloud pour 2025”



Issue de la fusion de deux coopératives bancaires de fermiers, Rabobank a aujourd’hui deux pans d’activités : banque universelle, essentiellement active au Pays-Bas, et banque spécialisée dans les filières agricole et alimentaire pour le reste du monde. À l’occasion du Paris Fintech Forum, mind Fintech a rencontré Bart Leurs, Chief Digital Transformation Officer (CDTO) de Rabobank, qui est revenu sur la transformation numérique de ces activités. 

Quel bilan pouvez-vous dresser de la mutation de Rabobank depuis votre arrivée au poste de CDTO, en 2017 ? 

Dans les deux dernières années, le mouvement le plus important est probablement celui de la transformation des ressources humaines vers une approche bizdevops [collaboration renforcée entre les équipes métiers (business), développement (development) et exploitation (operations) pour une plus grande agilité] pour le pan néerlandais de nos activités. Cela a concerné 4 000 personnes et nous permet désormais de mieux utiliser les nouvelles technologies. Ce changement ne nous est pas propre : il traverse toutes les banques du pays depuis quelques temps. Cela nous a demandé beaucoup de travail, mais nous a permis de faire évoluer nos activités, car notre but est aussi d’embarquer la totalité de la banque dans l’application que nous proposons à nos clients. 

Cela a certainement eu un pendant technique. Quelle stratégie avez-vous choisi en termes d’usage d’APIs ? 

Nous mettons l’accent sur une architecture découpl

Il vous reste 1540 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Bart Leurs (Rabobank) : “Nous visons la migration de 80% de nos applications vers le cloud pour 2025”