Entreprises & Marchés  >  Entretiens  >  Michael Reitblat (Forter) : “Le secteur financier est déconnecté des activités de lutte contre la fraude des autres secteurs”

Michael Reitblat (Forter) : “Le secteur financier est déconnecté des activités de lutte contre la fraude des autres secteurs”



Directeur exécutif et co-fondateur de Forter, société israélo-américaine spécialisée dans la lutte automatisée contre la fraude, Michael Reitblat a profité de son passage au dernier Paris Fintech Forum pour dépeindre à mind Fintech l’état de la menace.

 

Dans un monde de plus en plus connecté, comment évolue la fraude ? 

La fraude a beaucoup évolué récemment. Ses auteurs se sont adaptés à l’évolution du commerce, d’abord, qui est passé d’une relation basée sur une simple transaction à quelque chose de plus poussé. Aujourd’hui, en plus de vous vendre son produit, le commerçant cherche à savoir ce que vous aimez, combien de fois vous venez, ce qu’il peut vous offrir en fonction de vos besoins avant même que vous ne les exprimiez…

Or les fraudeurs s’adaptent et visent les failles induites par ces nouveaux comportements. Cela signifie qu’au lieu de cibler votre carte bancaire, ils vont peut-être décider de prendre le contrôle de votre compte. Et si vous le protégez, ils se tourneront vers vos miles ou vos programmes de fidélité. Qu’importe le moyen tant qu’ils atteignent leur but :  le produit définitif, qu’ils pourront ensuite monétiser. 

Dans q

Il vous reste 1385 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Michael Reitblat (Forter) : “Le secteur financier est déconnecté des activités de lutte contre la fraude des autres secteurs”