Services aux particuliers  >  Confidentiels  >  Morning ferme Morning Pay : récit du fiasco de la reprise par la Banque Edel

Morning ferme Morning Pay : récit du fiasco de la reprise par la Banque Edel



Selon nos informations, la start-up rachetée par la banque de Leclerc en 2017 va fermer dans les semaines à venir ses comptes de paiement et cartes Morning Pay. Morning a fait l’objet de procédures judiciaires en France et aux Etats-Unis, à la suite d'un contrat en marque blanche signé avec Agora Services.

Morning s’apprête à débrancher son service Morning Pay. Le 12 février dernier, son président David Huet a envoyé un e-mail interne pour informer les équipes qu'à la suite d'une “recrudescence de fraudes, réquisitions, ATD (avis à tiers détenteur, ndlr)”, ces dernières semaines, qui “fait courir un risque d’image et financier à Morning et ses associés”, “la direction a décidé de suspendre le service d’ouverture des comptes”. “Pour les clients, le site Internet sera bloqué pour cause de maintenance”, précise le message que mind Fintech a pu consulter. Le 18 février, le module d’ouverture de compte était effectivement en maintenance. David Huet indique aussi dans cet e-mail que cette suspension interviendra “dans l’attente de la communication publique sur l’arrêt des comptes de paiement/cartes qui sera faite à la fin du mois”, annonçant ainsi la fin de Morning Pay aux équipes. 

Cette annonce effectuée en interne confirme, selon plusieurs salariés interrogés, l’intention de la direction issue de l’univers Leclerc de “couper les activités de la société”. Une information confirmée par plusieurs autres sources à mind Fintech. Un point final qui clôt une série de d&eacut

Il vous reste 1847 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Morning ferme Morning Pay : récit du fiasco de la reprise par la Banque Edel