Services aux particuliers  >  Actualités  >  Italie : bras de fer entre l’organisation patronale du secteur bancaire ABI et les syndicats sur la fermeture des succursales

Italie : bras de fer entre l’organisation patronale du secteur bancaire ABI et les syndicats sur la fermeture des succursales



Les partenaires sociaux du secteur bancaire avaient signé lundi 16 mars au soir un protocole pour lutter contre le coronavirus en protégeant travailleurs et clients. Toutefois, alors que les syndicats réclamaient la fermeture totale de toutes les succursales bancaires pendant 15 jours, le comité exécutif de l’Associazione Bancaria Italiana (ABI), réuni le 18 mars, a préféré prendre une mesure intermédiaire visant à réduire fortement l’accès aux agences de la part de la clientèle. Les syndicats sont sur le pied de guerre et en appellent directement au gouvernement.

Réuni longuement le 18 mars, le comité exécutif de l’organisation patronale ABI a approuvé le protocole signé lundi soir avec les syndicats Fabi, First-Cisl, Fisac-Cgil, Uilca, Unisin, mais n’a pas donné suite à la principale revendication des syndicats : la fermeture totale pendant au moins 15 jours de toutes les agences bancaires sur tout le territoire national. L’ABI a toutefois concédé que "la situation des zones caractérisées par un niveau de contagion très élevé demande l’adoption de mesures extraordinaires et exceptionnelle

Il vous reste 831 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Italie : bras de fer entre l’organisation patronale du secteur bancaire ABI et les syndicats sur la fermeture des succursales