Entreprises & Marchés  >  Actualités  >  COVID-19 : quel impact aura la crise sur le financement des fintech ?

COVID-19 : quel impact aura la crise sur le financement des fintech ?



En mettant un coup d’arrêt aux investissements en capital-risque et aux opérations de fusion-acquisition, la pandémie de coronavirus pourrait mettre en difficulté des fintech en manque de capitaux. Si les investissements pourraient reprendre dans quelques mois, les valorisations devraient être durablement impactées.

Le capital-risque retient son souffle. Les montants levés en mars 2020 sont en forte baisse - en France, ils ont par exemple chuté de 65% par rapport à février 2020, selon le baromètre du JDN. Le secteur fintech n’est pas épargné. Dans le monde, en mars 2020, CB Insights a recensé 142 opérations, contre 196 le mois précédent. Certes, cette diminution s’inscrit dans une tendance qui dure depuis huit mois, synonyme d’une baisse d’intérêt des investisseurs envers le secteur. Mais la crise du coronavirus accélère la tendance : 6 milliards de dollars levés par les fintech dans le monde au premier trimestre, contre 11 milliards au dernier trimestre 2019, 10 au troisième, 10 au second et 8 au premier. 

Soutenir les start-up du portefeuille

“Pendant les premières semaines de confinement, les fonds se sont concentrés sur leurs participations existantes”, indique Adrien Choquet, directeur associé de la banque d’affaires AEC Fintech. Bernard-Louis Roques, general partner du fonds Truffle Capital, confirme : “nous avons aidé nos start-up à maîtriser leurs charges, sécuriser les revenus qui pouvaient l’être et gérer leur trésorerie de façon à pouvoir faire face à un confinement long et une reprise progressive, et à ne pas avoir besoin de réaliser d’opérations de financement non prévues avant fin 2020.” 

Au programme, selon Ben Marrel, cofondateur de Breega Capital (qui compte notamment Curve, iBanFirst et Lemon Way à son portefeuille) : “stopper les recrutements non nécessaires, accélérer les coupures de coûts "nice to have" et négocier les délais de paiements avec tous ses fournisseurs clés dont l'État, prendre attache avec sa banque car c'est par elle que passeront de nombreuses aides  …&rdquo

Il vous reste 2676 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
COVID-19 : quel impact aura la crise sur le financement des fintech ?