Entreprises & Marchés  >  Actualités  >  Pourquoi Société Générale rachète la néobanque pour les freelances Shine

Pourquoi Société Générale rachète la néobanque pour les freelances Shine



Il s’agit du premier rachat d’une néobanque pour les pros par une banque traditionnelle en France. Toutes veulent désormais se positionner sur le sujet, parfois en lançant des projets en interne.

Société Générale a annoncé le 30 juin le rachat de la néobanque pour les freelances Shine, créée en 2017. Elle prend 50% du capital de la start-up, qui avait levé près de 11 millions d'euros depuis sa création lors de deux tours de table menés par les fonds Daphni et XAnge, et montera progressivement à 100% dans les années à venir. 

Les rachats de néobanques BtoC par des banques françaises sont monnaie courante, après l’acquisition de Nickel par BNP Paribas, de Fidor par BPCE ou de Morning par la Banque Edel (voir notre bilan du marché des néobanques françaises). Mais le rachat de Shine est une prem

Il vous reste 949 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Pourquoi Société Générale rachète la néobanque pour les freelances Shine