Entreprises & Marchés  >  Actualités  >  DSP2 : le déploiement de l’authentification forte prend du retard

DSP2 : le déploiement de l’authentification forte prend du retard



En raison de l’impact de la crise du coronavirus, le marché réclame un nouveau report de la date de mise en conformité avec la DSP2 en ce qui concerne l’authentification forte obligatoire pour tous les paiements électroniques. Mais la Commission européenne et l’EBA s’y opposent, selon nos informations.

Entrée en vigueur le 14 septembre 2019, la directive européenne sur les services de paiement DSP2 est encore loin d’être appliquée dans les faits. L’obligation d’authentifier fortement (SCA) tous les paiements électroniques a été repoussée : l’ACPR et la Banque de France ont accordé un délai aux établissements financiers, en leur laissant jusqu’à fin décembre 2020 pour enrôler 80% de leurs clients sur un mécanisme d’authentification forte puis la totalité en trois ans, d’ici à 2022. La migration de toute la chaîne du paiement (des schemes aux banques en passant par les prestataires de services de paiement et e-commerçants) vers de nouvelles infrastructures 3D-Secure 2.0, nécessaires pour s’adapter aux nouvelles règles de la DSP2, doit s’é

Il vous reste 1132 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
DSP2 : le déploiement de l’authentification forte prend du retard