Entreprises & Marchés  >  Etudes de cas  >  Comment Crédit Agricole CIB a identifié ses clauses Libor avec l’aide de reciTAL

Comment Crédit Agricole CIB a identifié ses clauses Libor avec l’aide de reciTAL



La banque de financement et d’investissement s’est appuyée sur la solution de recherche et d’extraction d’informations développée par la start-up française pour accélérer sa transition des benchmarks.

 

Fin 2021, le Libor (London Interbank Offered Rate) disparaîtra. Cet ensemble de taux de référence du marché interbancaire, publié quotidiennement d’après les soumissions d’un échantillon de vingt banques, sert de base d’indexation à quelque 400 000 milliards de dollars de contrats financiers. Considéré souvent comme “le chiffre le plus important au monde”, la crédibilité du Libor a été sapée en 2012 par une série de manipulations. 

Le régulateur financier britannique a reconnu que la crise de la Covid-19 bouleversait les plans de transi

Il vous reste 834 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Comment Crédit Agricole CIB a identifié ses clauses Libor avec l’aide de reciTAL