Services aux particuliers  >  Dossiers  >  Pourquoi les banques traditionnelles n’investissent pas dans l’affichage instantané des transactions cartes

Pourquoi les banques traditionnelles n’investissent pas dans l’affichage instantané des transactions cartes



A ce jour, seul ING Direct a annoncé vouloir imiter les néo-banques en donnant accès en temps réel à ses clients aux informations sur les autorisations des transactions cartes. Les banques traditionnelles ne priorisent pas encore ce chantier, qu’elles ne voient pas comme un vecteur d’acquisition potentiel. Comment les néo-banques s’y prennent-elles et comment les anciens acteurs peuvent-ils suivre cette voie ?

 

L’un des éléments différenciants des néo-banques réside dans l’affichage instantané des transactions cartes sur l’application mobile. Mais hormis les nouveaux acteurs, seul ING Direct a annoncé vouloir fournir cette fonctionnalité à ses clients. Question de priorité, mais aussi d’obstacles au développement du service.

Quelle est la recette des néo-banques ?

L’écrasante majorité des applications mobiles bancaires permettant l’affichage en temps réel des transactions cartes - et souvent, l’envoi de notifications à chaque paiement - peuvent le proposer grâce à une spécificité de leur carte. La carte délivrée est une carte à autorisation systématique, habituellement réservée aux populations fragiles ou aux jeunes puisqu’elle évite de se retrouver en découvert non autorisé et de subir des agios.

Lors de chaque paiement, via le terminal de paiement électronique (TPE), une demande d’autorisation est envoyée par la banque acquéreur du commerçant à Mastercard, Visa ou au réseau CB, qui la transfère à la banque émettrice. L’autorisation est délivrée ou refusée en temps réel et l’information est retransmise au TPE. La banque émettrice, si tant est que son infrastructure le lui permet, peut alors exploiter l’information de l’autorisation et la mettre à disposition de son client en direct, même si le paiement n’a pas encore été effectué dans les faits. Il ne le sera que lors de l’envoi du batch et la compensation et le r&e

[2014 mots]
Vous avez déjà un compte ?
Connectez-vous
Créez un compte

Inscrivez-vous et bénéficiez d'une offre de découverte gratuite de 15 jours de mind Fintech

Créez un compte
Abonnez-vous

Souscrivez à une licence pour accéder à l'intégralité des contenus et supports mind Fintech

Abonnez-vous