Entreprises & Marchés  >  Actualités  >  Les régulateurs prennent leur marques sur le sujet brûlant des ICOs

Les régulateurs prennent leur marques sur le sujet brûlant des ICOs



La rentrée de septembre a été marquée par une accélération des prises de position des régulateurs sur les initial coin offerings (ICOs), un nouveau mode de financement des projets blockchain qui passe par une levée de fonds en crypto-monnaies en échange de tokens. Tour d’horizon international…

L’interdiction formelle

Les partisans de la ligne dure sont la Chine et la Corée du Sud. Pékin a interdit les ICOs le 4 septembre, qualifiant la méthode de financement illégal et déclenchant en conséquence une vague de fermetures de plateformes et le remboursement des investisseurs. Dans une tribune pour le magazine Caixin, Sheng Songcheng

[619 mots]
Vous avez déjà un compte ?
Connectez-vous
Créez un compte

Inscrivez-vous et bénéficiez d'une offre de découverte gratuite de 15 jours de mind Fintech

Créez un compte
Abonnez-vous

Souscrivez à une licence pour accéder à l'intégralité des contenus et supports mind Fintech

Abonnez-vous