Entreprises & Marchés  >  Entretiens  >  Marcus Laube (European Fintech Alliance) : "une représentation européenne forte des fintech est aujourd’hui nécessaire"

Marcus Laube (European Fintech Alliance) : "une représentation européenne forte des fintech est aujourd’hui nécessaire"



Après la consultation lancée par la Commission européenne de mars à juin 2017 pour mieux appréhender le secteur des fintechs, l’Autorité bancaire européenne appelle désormais de ses voeux une harmonisation des règles pour les fintech. Marcus Laube, président de l’European Fintech Alliance et dirigeant de la société crossinx, est lui aussi favorable à une régulation européenne homogène et souhaite pour cela que les fintech se rassemblent pour défendre leurs intérêts à Bruxelles.

Pour quelles raisons l’EFA (European Fintech Alliance) a-t-elle été créée ?

L’association a été créée en Allemagne il y a un an. Certes, il existe des fédérations pour les banques ou les assureurs, et l’idée avait été évoquée d’y intégrer les fintech. Mais celles-ci ont leurs problématiques et leurs propres intérêts à défendre, ce qui pouvait difficilement être pris en compte par les autres fédérations.

Au sein de l’EFA, nous n’avons pas précisément défini quels types d’entreprises méritaient ou non l’appellation de fintech. Il s’agit de représenter les entreprises qui travaillent avec les nouvelles technologies dans le secteur financier. L’EFA rassemble donc aussi bien des fintech, des regtech ou des insurtec

[1092 mots]
Vous avez déjà un compte ?
Connectez-vous
Créez un compte

Inscrivez-vous et bénéficiez d'une offre de découverte gratuite de 15 jours de mind Fintech

Créez un compte
Abonnez-vous

Souscrivez à une licence pour accéder à l'intégralité des contenus et supports mind Fintech

Abonnez-vous