Dataroom  >  Actualités  >  Capital investissement : le corporate venture a préféré la santé aux fintech en 2016

Capital investissement : le corporate venture a préféré la santé aux fintech en 2016



Selon le baromètre Deloitte & Orange Digital Ventures réalisé auprès de 14 acteurs français du corporate venture mono-corporate, CNP Assurances (via Open CNP) a été le groupe financier le plus dynamique en 2016.

En partenariat avec Orange Digital Ventures, Deloitte a diffusé le 17 mai la première édition de son baromètre trimestriel sur les Corporate Venture Capitalists (CVC) mono-corporate en France. Pour rappel, le corporate venture (ou capital investissement d’entreprise) se définit comme un investissement d’une entreprise dans une autre, typiquement une prise de participation d’un grand groupe dans une start-up. Menée en avril 2017, l’enquête a permis de sonder les pratiques de 14 CVC (sur une base de 25 CVC intégrés en France).

De ce travail, il ressort que ces acteurs gèrent une enveloppe de 1,1 milliard d’euros et ont réalisé collectivement 146 opérations depuis 2008. L’an dernier, ils se sont majoritairement positionnés sur de la Série, avec 19 opérations pour un montant moyen de 8 millions d’euros, et de la Série C/D+ (19 opérations également pour un montant moyen de 43 millions d’euros). En termes de secteurs d’activités privilégiés, la santé devance les fintech, l’énergie, les transports et le Big Data (voir graphique ci-contre).

Open CNP, en tête parmi les acteurs financiers

Parmi les opérations marquantes de 2016 auxquelles ont participé un ou plusieurs CVC (hors opérations de corporate development), le baromètre distingue la levée de Twist Bioscience auprès de l’Institut Mérieux (55 millions d’euros), celle de la start-up blockchain Blockstream auprès d’AXA Strategic Ventures (50 millions d’euros) ou encore celle de l’allemande Heliatek auprès d’Engie New Ventures (42 millions d’euros).

Les acteurs financiers se placent également aux avant-postes. Open CNP, le programme d’investissement et de partenariat de l’assureur (100 millions d’euros sur cinq ans), a participé à trois levée l’an dernier en France, tandis qu’Axa Strategic Ventures s’est associé à deux opérations. Sur la première marche du podium, avec quatre opérations chacun, se tiennent Via-ID, SNCF Digital Ventures avec Hi Innov, et SEB Alliance.

Les levées soutenues par ces 14 CVC ont totalisé 156 millions d’euros l’an dernier en France. Au niveau mondial, le cumul s’élève à 466 millions d’euros. Et cette fois, c’est Axa Strategic Ventures qui ressort en tête avec 13 levées, devant Engie New Ventures (8 levées), Orange Digital Ventures (7 levées) et Via ID, SNCF Digital Ventures, SEB Alliance (4 levées).