TEST 15 JOURS

Assurance emprunteur : les acteurs alternatifs partagés entre espoirs et craintes face à la loi Lemoine

Le 1er juin prochain, la loi Lemoine, qui entérine la résiliation infra-annuelle, entrera en vigueur pour les nouvelles offres de prêt. Si les acteurs alternatifs se réjouissent de ce nouveau jalon dans l’ouverture du marché, la suppression du questionnaire médical pour les prêts de moins de 200 000 euros soulève des questions sur l’impact tarifaire. Pour tirer parti de la recomposition à venir, les nouveaux entrants promettent d’amener plus de transparence sur le marché et de faire levier à la fois sur le digital et les services aux assurés.

Par Antoine Duroyon. Publié le 23 mai 2022 à 14h56 - Mis à jour le 24 mai 2022 à 14h10
Signature contrat

Non-obligatoire sur le plan juridique mais quasi-systématique lors de la souscription d’un crédit immobilier, l’assurance emprunteur concerne près de 7 millions de propriétaires en France. Sa souscription permet de couvrir les risques de décès, d’invalidité et/ou de perte d’emploi de l’emprunteur, l’assureur remboursant alors les échéances du prêt, totalement ou partiellement. Le total des primes pour les crédits immobiliers dépasse désormais les 10 milliards d’euros par an.

C’est un marché accaparé par les banques. D’après le Comité consultatif du secteur financier (CCSF), ces acteurs détiennent près de 85 % du marché. Il faut dire que le risque est rentable : le taux de marge moyen est estimé à 68 %. Depuis plusieurs années, le législateur ouvre des brèches successives pour favoriser la mobilité des assurés. 

En 2010, la loi Lagarde permet le libre choix de l’assurance emprunteur. En 2014, la loi Hamon ouvre le droit à résiliation à tout moment dès la première année du contrat, c’est-à-dire via un mécanisme de délégation d’assurance.…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind