TEST 15 JOURS

Generali utilise le smart working pour réduire sa consommation d’énergie

Face aux tensions énergétiques provoquées par la guerre en Ukraine, l'assureur italien Generali rend le télétravail obligatoire tous les vendredis dans ses principaux bureaux italiens.

Par Hélène Martinelli. Publié le 21 novembre 2022 à 14h19 - Mis à jour le 22 novembre 2022 à 10h59
Siège de Generali à Trieste

Pour faire face à l’augmentation du prix de l’énergie due en particulier à la guerre en Ukraine, l’assureur Generali, qui emploie plus de 13 000 salariés en Italie, va se servir du travail à distance pour réaliser des économies. …

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind