TEST 15 JOURS

Comment l’assureur Versicherungskammer se convertit au “smart working”

Le neuvième assureur allemand a saisi l’occasion de la pandémie pour transformer un plan relativement classique de professionnalisation de ses méthodes et structures en une révolution du "smart working". Katja Gerke, qui dirige le tout nouveau département pour le Développement de l’organisation, présente le processus en cours.

Par Thomas Schnee. Publié le 11 mars 2022 à 11h37 - Mis à jour le 14 mars 2022 à 17h33
Versicherungskammer

Versicherungskammer, neuvième assureur allemand et premier assureur public, est une société originaire de Bavière, créée en 1811 et contrôlée par le réseau des caisses d’épargne (Sparkassen-Finanzgruppe). Depuis la libéralisation du secteur européen de l’assurance en 1994, l’entreprise s’est diversifiée sectoriellement et géographiquement, notamment dans le Palatinat, à Berlin et dans le Brandebourg ainsi qu’en Sarre. Elle emploie aujourd’hui 6 900 salariés et est soumise, comme l’ensemble du secteur, à la pression de la numérisation. 

“Il y a six ans, nous avons lancé un plan de professionnalisation de nos structures. C’est-à-dire une réflexion et des mesures visant à installer un management plus ouvert et à prendre de la distance vis-à-vis de la hiérarchie pyramidale classique, certes professionnelle,…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Télétravail

Un accord télétravail au coeur d’une politique de "smart working" chez BNP Paribas

José Luis Ferré, CEO Allianz Seguros

En Espagne, Allianz prépare un nouveau modèle de travail hybride