TEST 15 JOURS

Comment Shift Technology aide Generali à détecter la fraude sur les dommages aux biens

La solution de détection en mode SaaS de Shift vise à améliorer la détection de fraudes avérées et à accéler le délai de gestion des sinistres chez Generali France.

Par Antoine Duroyon. Publié le 05 décembre 2019 à 12h29 - Mis à jour le 11 décembre 2020 à 18h19

Generali, assureur implanté dans l’Hexagone depuis 1832, et Shift Technology, start-up spécialisée dans la détection de la fraude à l’assurance depuis 2014, ont entamé une collaboration autour de la lutte contre la fraude. Après un premier rendez-vous manqué autour de la branche automobile, pour laquelle Generali France a finalement décidé de s’appuyer sur ses propres ressources, c’est la branche dommages aux biens qui a choisi de se lancer dans un projet d’amélioration avec la start-up. L’assurance multirisque habitation, immeuble et commerce, sur laquelle porte la détection, représente environ 107 000 sinistres par an sur 125 000 sinistres dommages aux biens. Aujourd’hui, l’assureur annonce un taux de fraudes avérées de 0,7% mais ambitionne,…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Munich Re et FRISS étendent leur partenariat pour aider les assureurs à lutter contre la fraude

Shift Technology va proposer un module de détection de la fraude sur Guidewire

Bessemer Ventures Partners pilote le dernier tour de table de Shift Technology