TEST 15 JOURS

Comment Zhong An a créé de nouveaux usages dans l’assurance chinoise

Dans un dossier publié le 25 juin, mind Fintech étudie la manière dont quatre géants chinois du numérique - Baidu, Alibaba, Tencent, et Xiaomi - ont attaqué le secteur de l’assurance. L'un des symboles de l’irruption du numérique dans le secteur reste l’insurtech Zhong An, cofondée par Alibaba, Tencent et l’assureur Ping An. Retour sur la création d’un acteur d’un genre à part. 

Par Mathilde Saliou. Publié le 30 juin 2020 à 17h11 - Mis à jour le 24 novembre 2020 à 17h45

Début 2013, Jack Ma, Pony Ma et Ma Mingzhe se réunissent pour créer un nouvel acteur capable d’emmener le secteur de l’assurance vers l’ère numérique. Ils le baptisent Zhong An. Lancé par les trois sociétés dont ils sont les dirigeants – Alibaba, Tencent et Ping An -, le projet est missionné par la Commission réglementaire chinoise de l’assurance (CIRC). Il doit servir de pilote à un modèle d’assurance en ligne. En octobre 2013, l’entreprise décroche la première licence d’assurance en ligne de Chine. Puis en novembre, la compagnie est officiellement lancée, avec 164 millions de dollars de fonds propres. Zhong An Online Property Insurance devient le premier assureur entièrement numérique du pays.

La société entame son ascension et se rend rapidement incontournable en proposant des solutions d’assurance précises, abordables, et parfaitement intégrées à l’expérience en ligne des utilisateurs. Le premier du lot s’appelle Zhonglebao : il s’agit d’une assurance sur les frais de retour des produits vendus via TaoBao, la place de marché éditée par Alibaba. Lorsqu’un client renvoie des produits, le coût de l’opération vient grever la rentabilité du commerçant. En revanche, si ce dernier souscrit à Zhonglebao, il verse une prime correspondant à un faible pourcentage du montant de la transaction pour couvrir les frais de retour.…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

L’assurance, terre de conquête numérique pour les BATX

Xiaomi lance sa propre mutuelle santé en ligne

Comment les BATX internationalisent leurs services fintech

Comment les BATX concrétisent leur volonté d’expansion internationale