TEST 15 JOURS

David Guillot de Suduiraut (AXA France) : “Plus de 70 % de nos clients sont prêts à télécharger une app d’assurance qui leur sera utile”

AXA France se fixe pour objectif de combiner le digital, la data et les technologies afin de garantir des expériences fluides et omnicanales. Alors qu'il avait décidé de retirer son application des stores en 2018, l'assureur change de position. Le directeur de la transformation et des technologies David Guillot de Suduiraut justifie ce choix et détaille les principaux axes de la stratégie numérique de la compagnie : intelligence artificielle, digital workplace, métavers...

Par Christophe Auffray. Publié le 13 juillet 2022 à 10h30 - Mis à jour le 18 juillet 2022 à 17h13
David Guillaut de Suduiraut

Comment résumeriez-vous la stratégie d’AXA France sur le digital ?

Notre vision consiste à offrir à nos clients une expérience de haut niveau grâce au mariage de la technologie et de l’humain. C’est notre motto. Nous nous appuyons pour cela sur des atouts majeurs : une marque forte, des réseaux de distribution puissants que vous venons d’ailleurs de réunir lors d’un événement à Bercy, et un capital solide.  

Sur la base de ces forces, notre ambition est donc de mettre à disposition des parcours client fluides. Le digital, la donnée et la technologie sont essentiels pour y parvenir. Mais ces parcours doivent être dans le même temps humains et empathiques. Nos métiers ont besoin d’interactions humaines.   

Et comment cette vision se traduit-elle en termes de projets ?

Sur toute notre chaîne de valeur, de l’amont à l’aval, la combinaison digital, data et technologies doit nous permettre d’assurer la fluidité et l’omnicanalité. Un exemple pour l’illustrer. Sur la souscription, nous avons développé une offre intitulée OSE [outil de souscription entreprises, Ndlr]. Il permet, en mobilité, au conseiller ou à l’agent général, de rencontrer son client pour lui présenter un produit depuis une tablette, comme une assurance pour une flotte de véhicules.

Auparavant, un grand nombre de données devaient être saisies pour souscrire une assurance pour chacun des véhicules. Désormais, un point de données suffit, à savoir le numéro de SIRET. Ce numéro appelle le fichier des immatriculations et génère automatiquement trois offres : haut, milieu et entrée de gamme.   

Et en bout de chaîne lors d’un sinistre ?

Dans ce domaine, l’objectif est d’allier rapidité et empathie. Dans le cas d’un sinistre automobile, par exemple, l’assuré peut recourir à notre app – dont une nouvelle version sortira bientôt – afin de prendre des photos de sa tôle froissée.…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

AXA veut s'appuyer sur les données pour mieux servir les entreprises

Déclaration de sinistre

Rapidité et visibilité, enjeux clés dans la gestion des sinistres IARD

The Sandbox

Métavers : AXA France annonce son arrivée dans The Sandbox

Akur8

Comment Akur8 automatise la modélisation des risques IARD et santé