TEST 15 JOURS

La téléconsultation marque le pas après une envolée pendant le confinement

Les premières semaines du confinement en France en mars et avril 2020 ont vu le nombre de consultations s’effondrer tandis que la téléconsultation a connu un pic d’usage. Depuis, l’engouement semble s'être dissipé. Une tendance illustrée par les chiffres d’un baromètre exclusif du GERS Data pour mind Health et que mind Fintech vous propose de découvrir.

Par Aurélie Dureuil. Publié le 29 juin 2020 à 11h53 - Mis à jour le 29 juin 2020 à 11h53

Nous avons connu l’explosion de l’utilisation de la téléconsultation avec un développement exponentiel dans les jours qui ont suivi le confinement puis nous sommes vite arrivés à un plateau qui s’est avéré être un plafond”, observe David Syr, directeur général adjoint de GERS Data (filiale de Cegedim). En effet, la téléconsultation qui représentait à peine 0,1 % des consultations de médecine générale début mars 2020 a atteint un pic de 27 % début avril, selon le suivi de GERS Data via sa base de données en vraie vie THIN. GERS Data livre pour mind Health un baromètre exclusif sur l’usage de la téléconsultation dans l’Hexagone du 16 mars au 31 mai 2020.…

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

La pandémie de coronavirus, catalyseur de la téléconsultation

Comment Qare se différencie sur le marché de la téléconsultation

La cabine de téléconsultation H4D lève 15 millions d'euros