TEST 15 JOURS

Aimé Cenac (Docaposte) : “Le coffre-fort numérique Digiposte accélère le processus de capture des pièces”

Responsable du marché Banque chez Docaposte, filiale numérique de La Poste, Aimé Cenac explique pourquoi les banques traditionnelles et les fintech peuvent tirer profit de la digitalisation et de l’externalisation du crédit, en particulier immobilier.

Par Antoine Duroyon. Publié le 29 septembre 2021 à 9h56 - Mis à jour le 29 septembre 2021 à 9h59
Aimé Cenac

Quelle place occupe le crédit dans la stratégie de Docaposte, branche de services numériques de La Poste ?

Sur le marché de la banque, trois axes stratégiques ont été identifiés en termes de digitalisation de la relation et d’externalisation : le crédit, la conformité (KYC, contrôle de pièces) et le paiement, notamment via notre solution Paynum. Sur le premier axe spécifiquement, Docaposte se positionne comme l’usine à crédit de la place financière grâce à des outils digitaux, de l’expertise et de l’accompagnement humain. Docaposte fournit toutes les briques nécessaires à l’externalisation de la gestion d’un crédit sain. 

La plateforme en marque blanche que nous proposons autour du crédit immobilier embarque toutes les fonctionnalités indispensables à la digitalisation du parcours client : simulation,…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Entretien

Candice Dauge : "L’identité numérique La Poste va simplifier les parcours d’onboarding bancaires"

L’Identité Numérique La Poste bénéficie d'un parcours 100% en ligne

Banking-as-a-Platform : comment les banques agrègent des services autour du crédit immobilier