TEST 15 JOURS

Floa s’attaque à la fraude téléphonique grâce à l’analyse vocale

Floa Bank, ex-Banque Casino, est déjà équipé de technologies de lutte contre la fraude sur le Web. Depuis quelques mois, elle détecte également les tentatives de fraude sur le canal téléphonique. Pour cela, la banque s’appuie sur l’analyse du contexte d’appel. Retour sur ce projet mené avec l'éditeur Pindrop.

Par Christophe Auffray. Publié le 20 janvier 2021 à 11h31 - Mis à jour le 20 janvier 2021 à 13h38
Floa

Filiale de Casino et du Crédit Mutuel, Floa Bank (ex-Banque Casino) compte en 2020 plus de 3 millions de clients. Elle en vise 5 millions à l’horizon 2025 grâce à son expansion en Europe. Cette croissance l’expose cependant parallèlement à un risque accru de tentatives de fraudes.

Jusqu’à présent, et en raison de son développement en ligne auprès d’e-commerçants, le Web était le principal canal en termes de lutte contre la fraude. Mais les clients peuvent également contacter leur prestataire par le biais du téléphone. Et ce canal n’échappe pas non plus à ces pratiques, comme l’entreprise a pu le constater.

De 1 sur 300 à 1 sur 2 000 appels de fraudeurs

A combien se monte le préjudice annuel pour Floa ? Ces données resteront confidentielles. La perte est tout cas suffisante pour justifier des investissements technologiques permettant de mieux lutter contre ces attaques par téléphone.…

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Analyse de la voix dans le secteur financier : quels cas d’usages et choix technologiques ?

HSBC UK ajoute la reconnaissance vocale à son serveur vocal interactif