TEST 15 JOURS

+ d'articles
  • Assurance emprunteur : les acteurs alternatifs partagés entre espoirs et craintes face à la loi Lemoine

    Le 1er juin prochain, la loi Lemoine, qui entérine la résiliation infra-annuelle, entrera en vigueur pour les nouvelles offres de prêt. Si les acteurs alternatifs se réjouissent de ce nouveau jalon dans l’ouverture du marché, la suppression du questionnaire médical pour les prêts de moins de 200 000 euros soulève des questions sur l’impact tarifaire. Pour tirer parti de la recomposition à venir, les nouveaux entrants promettent d’amener plus de transparence sur le marché et de faire levier à la fois sur le digital et les services aux assurés.

  • Comment Acheel fait de son agrément un levier compétitif pour un nouveau rapport à l’assurance

    Positionné à la fois en BtoC et en BtoB, Acheel est parti d’une feuille blanche pour simplifier, accélérer et moderniser l’expérience client. Après l’habitation, le chien-chat et la santé, l’assureur s’attaque au segment de l’auto. Retour sur le parcours d’une insurtech qui revendique plus de 80 000 contrats en moins d’un an d’existence. 

  • Sébastien Tautou (Wakam) : “Nous prévoyons d’aller progressivement vers plus de blockchain publique sur notre chaîne de valeur”

    Après avoir opéré un virage technologique en 2015, l’assureur Wakam (ex-La Parisienne Assurances) a développé une plateforme technologique permettant de créer des produits d’assurance IARD en marque blanche. Tourné vers l’Europe, l’assureur revendique un chiffre d’affaires de 500 millions d’euros pour l’année 2021, dont 60 % réalisé à l’international. Wakam, qui prépare une levée de fonds, dénombre plus de 400 collaborations avec des partenaires distributeurs tels que Zego, Lovys, +Simple, April... Sébastien Tautou, chief IT officer, revient sur l’offre de services de Wakam.

  • Jean-Marc Stenger, (SG-Forge) : “L’arrivée de nouveaux concurrents potentiels du monde crypto est probablement encore sous-estimée”

    En tokenisant des instruments financiers, obligations et produits structurés, SG-Forge prépare le virage de la finance traditionnelle vers la blockchain et les actifs numériques. 2022 sera une année charnière dans cette transformation, explique Jean-Marc Stenger, CEO de la filiale du groupe Société Générale.

  • Sylvain Forté (SESAMm) : “Nous allons évoluer de fintech à entreprise d’IA”

    Fondée en 2014, SESAMm utilise l’intelligence artificielle et le big data afin de réaliser de l’analyse de données textuelles pour les sociétés d’investissement. À la suite d’une levée de fonds de 7,4 millions d’euros réalisée en 2021, la start-up française diversifie son offre avec un produit ESG, ainsi que sa clientèle. Point d’étape avec son cofondateur et président Sylvain Forté.

  • Info mind Fintech : BPCE et Truffle Capital investissent dans Bridge, l’activité BtoB de Bankin’

    Selon les informations de mind Fintech, le groupe Casino rachète la totalité de l’activité BtoC Bankin’, tandis que Truffle Capital et le pôle paiement du groupe BPCE (ex-Natixis Payments) investissent chacun environ 10 millions d’euros dans l’activité BtoB. Bridge mise désormais sur une solution de paiement e-commerce basée sur l’initiation de virement pour assurer son développement.

  • Sélection de la rédaction

  • Applis mobiles bancaires : le cashback et les offres pour mineurs montent en puissance

    mind Fintech publie son quatrième benchmark sur les fonctionnalités innovantes des applications mobiles des banques traditionnelles, des banques en ligne et des challengers et néobanques. Les outils de gestion de compte deviennent la norme et de nouveaux services comme le cashback, les offres pour mineurs ou les cagnottes gagnent en popularité, chez les nouveaux entrants comme chez les acteurs traditionnels.