TEST 15 JOURS

Comment LiquidShare bâtit un registre distribué pour le post-marché des PME européennes

La start-up vise à simplifier le traitement des opérations post-marché sur les titres des PME européennes. Elle débutera sa phase commerciale en fin d’année 2019.

 

Par Mathilde Saliou. Publié le 21 janvier 2019 à 16h37 - Mis à jour le 18 mai 2021 à 17h26

En termes de titres, il existe à l’heure actuelle deux environnements radicalement différents. Il y a d’une part les échanges de titres en non coté, pour les PME, un processus manuel pour lequel il y a très peu d’infrastructure et de numérisation. Et, d’autre part, les échanges de titres cotés, dont les volumes sont si importants qu’il est nécessaire d’avoir une mécanique bien huilée, et pour lesquels il existe donc une grosse infrastructure”, résume Thibaud de Maintenant, PDG de LiquidShare. Depuis la création de l’entreprise en juillet 2017, cet ancien de Deutsche Bank travaille à créer un pont entre ces deux univers.…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind