TEST 15 JOURS

Talents des cryptoactifs et de la blockchain : la guerre est déclarée

Entre entreprises crypto-natives ou Web3 et acteurs traditionnels de la finance, la concurrence s’annonce sévère pour recruter des profils formés à la blockchain ou avec une appétence pour les cryptoactifs.

Par Christophe Auffray. Publié le 11 mai 2022 à 11h24 - Mis à jour le 11 mai 2022 à 15h52
Trading Crypto

En février 2022, KPMG et l’ADAN, une organisation réunissant 142 entreprises des actifs numériques et de la blockchain, publiaient une étude mesurant le niveau de maturité du secteur en France. Selon les résultats, 8 % des Français ont déjà investi dans les cryptomonnaies. En outre, 30 % prévoient d’y investir. D’ici la fin 2022, 12 % de Français sont susceptibles de détenir des tokens, comme du Bitcoin ou de l’Ethereum, ou encore des NFT, des jetons numériques dits non fongibles.

2021 a été une année d’inflexion pour le marché mondial permise en grande partie par la hausse des cours des cryptoactifs et par l’explosion des transactions de NFT. La démocratisation de l’investissement dans ces actifs a drainé des capitaux considérables en provenance du capital-risque. 

1 129 emplois dans les entreprises blockchain françaises

L’année dernière, les VC ont investi plus de 30 milliards de dollars dans des entreprises spécialisées dans les cryptoactifs et la blockchain. C’est plus que les capitaux cumulés des 10 années précédentes, note le New York Times. Bien financées, ces entreprises crypto ou Web3 sont en mesure d’alimenter leur croissance et de recruter, notamment auprès des acteurs de la finance traditionnelle, dont les banques et les régulateurs.

Binance, la première plateforme d’échange de cryptoactifs au monde avec plus de 2 milliards en volume de transactions par jour, débauchait en mars la directrice juridique adjointe de l’AMF, Stéphanie Cabossioras. La juriste a en particulier collaboré à la définition du cadre légal sur les prestataires de services sur actifs numériques, les PSAN. Stéphanie Cabossioras est à présent la nouvelle directrice juridique de Binance France.…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind