TEST 15 JOURS

IPO et acquisition : un été actif pour Robinhood

Le néo-courtier américain Robinhood a fait son entrée au Nasdaq fin juillet 2021. Deux semaines plus tard, la fintech a annoncé sa première acquisition post-IPO, celle de la plateforme de communication dédiée aux actionnaires Say Technologies, pour un montant de 140 millions de dollars.

Par Caroline Soutarson. Publié le 18 août 2021 à 12h08 - Mis à jour le 18 août 2021 à 12h08

Attendue depuis plusieurs mois, l’IPO de Robinhood a eu lieu le 29 juillet 2021. À cette occasion, l’application de trading sans commission a vendu 55 millions d’actions au prix de 38 dollars, la fourchette basse prévue dans son dossier d’enregistrement auprès de la SEC puisque l’entreprise avait initialement communiqué sur un intervalle de prix allant de 38 à 42 dollars. Au total, Robinhood a levé 2,1 milliards de dollars et a atteint une valorisation de 31,8 milliards de dollars.

Résultats de Robinhood

Dans le cadre de sa déclaration d’enregistrement auprès de la SEC, Robinhood a dévoilé un chiffre d’affaires de 959 millions de dollars en 2020 (+245 % par rapport à 2019) et un effectif de 2 100 collaborateurs en mars 2021 (contre 289 fin 2019) pour gérer les 17,7 millions d’utilisateurs actifs mensuels de l’application le même mois et les 81 milliards de dollars sous gestion (montant au 31 mars 2021).…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Comment les "néo-courtiers" se mettent en ordre de bataille

L’ESMA rappelle à l’ordre les pratiquants du PFOF

Le néo-courtier Public.com change son business model

Robinhood lève 3,4 milliards de dollars en moins d’une semaine