TEST 15 JOURS

Le néo-courtier BUX lève 80 millions de dollars

L’application d’investissement BUX annonce jeudi 22 avril une levée de fonds de 80 millions de dollars afin de poursuivre son expansion en Europe. En parallèle, le fondateur de la société Nick Bortot cède sa place de CEO à Yorick Naeff, jusque-là COO.

Par Caroline Soutarson. Publié le 22 avril 2021 à 10h18 - Mis à jour le 27 avril 2021 à 16h42
Yorick Naeff, CEO & Nick Bortot, Founder

La scale-up néerlandaise BUX, spécialisée dans l’investissement sur mobile, a réalisé une augmentation de capital de 80 millions de dollars dans un cycle de financement mené par Prosus Ventures et le géant chinois Tencent. Ont participé à ce tour : ABN Amro Ventures, Citius, Optiver et Endeit Capital, ainsi que les investisseurs existants HV Capital et Velocity Capital Fintech Ventures.

Aujourd’hui, les services de BUX comme BUX Crypto ou BUX X (négociation de produits tels que les CFD sur les actions, les matières premières et le forex) sont déployés dans dix pays européens. En revanche, seuls cinq marchés bénéficient de la fonctionnalité BUX Zero qui permet de faire du trading sans commission : les Pays-Bas,…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Viktor Nebehaj

Viktor Nebehaj : “En plus de la France, nous comptons lancer Freetrade en Allemagne, aux Pays-Bas et en Irlande cette année”

BUX lance son application de trading sans commission en France

Le néo-courtier Trade Republic lève 62 millions d’euros

Comment les "néo-courtiers" se mettent en ordre de bataille

L'application de trading Bux rachète la plateforme crypto Blockport